Quand j’aurai tout perdu,
Nu, privé de tous mes biens,
Quand la mémoire me fera défaut,
Quand je serai oublié de tous,
Quand j’aurai fait le chemin que j’aime faire aujourd’hui,
Quand la vie du corps aura cessé,
Que j’aurai des siècles de cendres et de poussières au-dessus de moi,
Tu seras toujours là
Tu me voudras toujours près de Toi,
L’Éternel
Dans ton Désir Immense
Dans ton Plaisir Fou
De nous aimer tous rassemblés en ton sein.
Soit loué. 

"

  1. colettedc dit :

    Oui, Lui seul demeure … et IL DEMEURE !

  2. lgyslaine dit :

    Oui lui seul peut nous rassembler, j’en suis convaincue

  3. Ton texte me parle beaucoup, il est un suprême acte de foi, qu’il est bon de faire régulièrement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s